Planifier Une Consultation 1-888-653-8298

Apnée obstructive du sommeil

Qu’est-ce que l’apnée obstructive du sommeil 

L’apnée obstructive du sommeil (AOS) se caractérise par une obstruction complète ou partielle des voies respiratoires entraînant une diminution ou une pause de la respiration pendant le sommeil.

 

Pendant le sommeil, les muscles sont plus détendus. Y compris les muscles qui maintiennent la gorge ouverte. Normalement, la gorge reste ouverte pendant le sommeil. Cependant, les personnes ayant la gorge étroite connaissent un affaissement des voies respiratoires pendant leur sommeil en raison du relâchement des muscles. Ce phénomène entraîne des pauses respiratoires appelées apnées obstructives du sommeil.

 

Les ronflements forts sont un symptôme de l’apnée obstructive du sommeil. Le ronflement se produit lorsque l’air circule dans une voie respiratoire rétrécie, ce qui fait vibrer les tissus environnants. Il est important de noter que tous les ronfleurs ne souffrent pas d’apnée obstructive du sommeil.


Les causes de l’apnée du sommeil 

L’apnée du sommeil est dû à un relâchement de la langue et des muscles de la gorge et bloquent ainsi le passage de l’air dans les voies respiratoires. Le patient tente de respirer mais ses voies respiratoires sont obstruées, c’est pourquoi on parle d’apnée du sommeil obstructive. Les personnes âgées sont les plus concernées par ces troubles car les muscles de la gorges sont moins toniques. Les personnes en surpoids sont également sujettes à l’apnée du sommeil, en effet, l’excès de graisse au niveau du cou diminue la taille des voies respiratoires. 

 

Quels sont les principaux symptômes de l’apnée obstructive du sommeil ?

Les symptômes les plus courants sont la fatigue ou la somnolence diurne.

Cependant, il existe bien d’autres symptômes tels que l’irritabilité, les maux de tête matinaux, les difficultés de concentration, les sueurs nocturnes, la diminution de la libido, la transpiration excessive pendant le sommeil, la sécheresse de la bouche ou le mal de gorge, etc.

 

Souvent, les personnes atteintes ressentent le besoin de faire des siestes pendant la journée. Toutefois, ces siestes n’ont généralement que peu d’effet, car elles sont également fragmentées en raison des pauses respiratoires répétitives.

 

Apnée obstructive du sommeil: quels sont les facteurs de risque?

L’obésité n’est pas la seule cause d’apnée obstructive. Il existe de nombreux autres facteurs tels que:

  • la morphologie du visage et du cou
  • l’obstruction nasale
  • les allergies respiratoires
  • l’âge, le sexe
  • la génétique familiale
  • La consommation d’alcool 
  • Le tabagisme 

De plus, l’alcool et la cigarette peuvent augmenter vos chances de développer une apnée obstructive du sommeil.

 

Si je ronfle, est-ce que cela signifie que j’ai une apnée obstructive du sommeil ?

Environ 40 % des hommes adultes et 24 % des femmes adultes sont des ronfleurs habituels. Cependant, tous ne souffrent pas d’apnée du sommeil.

Un conjoint sera souvent témoin des signes d’apnée du sommeil de son partenaire. Ces signes comprennent des ronflements, des pauses respiratoires et bien d’autres choses encore. Si vous pensez que vous ou un de vos proches souffrez d’apnée du sommeil, nous vous recommandons d’en parler à votre médecin.

 

L’apnée obstructive du sommeil est-elle dangereuse pour la santé ?

Les pauses respiratoires pendant le sommeil entraînent de nombreux micro-éveils tout au long de la nuit, fragmentant ainsi le sommeil. La diminution constante de l’oxygène dans le sang entraîne une hypoxie chronique, qui peut déclencher une hypertension artérielle, des maladies cardiaques et un diabète non contrôlé.

 

Apnée du sommeil: quand consulter ? 

Les personnes souffrant d’apnée du sommeil ne le savent pas toujours. Le plus souvent, le conjoint est souvent à remarquer les signes de ronflement et d’apnée du sommeil. Il est conseillé de consulter un spécialiste lorsque:

  • Les ronflements perturbent votre sommeil et celui de votre conjoint
  • Les ronflements vous réveillent souvent la nuit 
  • Votre conjoint remarque que vous faites des arrêts respiratoires 
  • Vous vous sentez fatigué dès le matin et somnolez pendant la journée. Le test de somnolence d’Epworth permet de mesurer le degré de somnolence durant la journée.

Un examen complet appelé polysomnographie sera réalisé dans notre clinique. Cet examen permet d’analyser les différentes phases du sommeil et de mesurer plusieurs indicateurs pour détecter les apnées du sommeil et en évaluer leur gravité.

Il est généralement nécessaire de passer une nuit en clinique. Des électrodes sont placées sur le corps afin d’observer l’activité physique comme l’activité cérébrale ou des muscles, le taux d’oxygène dans le sang et les différentes phases de sommeil.


Apnée du sommeil: peut-on l’éviter?

L’obésité est le principal facteur de risque d’apnée du sommeil. Garder un poids de forme permet de rester en bonne santé et de prévenir les risques d’apnée du sommeil. 

Mesures pour limiter l’aggravation d’apnée du sommeil
Si vous souffrez d’apnée du sommeil des mesures simples peuvent être mis en place afin d’améliorer votre qualité de votre sommeil. Ces mesures peuvent aider à réduire, voire faire disparaitre l’apnée du sommeil dans les cas légers:

– Perdre du poids
Si vous êtes en surpoids, perdre quelques kilos suffit à améliorer la qualité du sommeil.

– Dormir sur le côté
Dormir sur le côté permet de dégager les voies respiratoires et réduire les apnées du sommeil.

– Surélever votre oreiller
Vous pouvez surélever votre tête de quelques centimètres avant d’avoir le cou et votre torse légèrement inclinés afin de dégager les voies respiratoires. 

 

Apnée du sommeil: quels traitements ? 

Il n’existe pas encore de traitements médicamenteux permettant de soigner l’apnée du sommeil. Cependant, d’autres solutions très efficaces existent:

 

Le CPAP (ventilation à pression positive continue)

Le CPAP est un appareil qui envoie de l’air en continu à l’aide d’un tube et d’un masque à porter la nuit. Il existe différents types de modèles CPAP, chaque modèle permet de maintenir un niveau d’air suffisant dans les voies respiratoires afin de supprimer les apnées du sommeil. 

 

Appareils dentaires

L’appareil dentaire ou orthèse d’avancée mandibulaire est une gouttière à porter pendant la nuit. Elle garde la mâchoire inférieure et la langue vers l’avant ce qui facilite le passage de l’air. La plupart du temps, les orthèses dentaires sont indiquées aux personnes souffrant d’une apnée légère à modérée. 

 

La chirurgie pour le traitement de l’apnée du sommeil

Si la ventilation par CPAP et orthèse d’avancée mandibulaire ne fonctionne pas ou n’est pas bien toléré par le patient. Il est possible d’envisager une opération chirurgicale parmi elles on retrouve: 

  • Correction d’une déviation de cloison nasale (septoplastie)
  • Ablation des végétations 
  • Amygdalectomie (ablation chirurgicale des amygdales)
  • Pharyngotomie (intervention par laser sur le voile du palais
  • Somnoplastie (intervention sur le voile du palais par radiofréquence

Vous pensez faire de l'apnée du sommeil?

Notre équipe de spécialistes du sommeil qualifiés répondra à toutes vos questions sur la signification de votre score.

Make an appointment