Planifier Une Consultation 1-888-653-8298

Qu’est-ce que le syndrome des jambes sans repos ?

Le syndrome des jambes sans repos est un trouble du système nerveux qui provoque une réaction impulsive de bouger les jambes. Il est également connu sous le nom de maladie de Willis-Ekbom.

 

Le syndrome des jambes sans repos est considéré comme un trouble du sommeil car il survient généralement ou s’aggrave pendant les phases de repos. Vous pouvez avoir du mal à dormir ou à rester assis pendant longtemps. La situation peut s’aggraver si vous ne suivez pas de traitement. Avec le temps, le manque de sommeil peut causer des problèmes au travail ou à la maison.

 

Qui est atteint du syndrome des jambes sans repos ? 

Tout le monde peut en être atteint, mais il est plus fréquent chez les femmes, et les personnes d’âge mûre sont plus susceptibles de présenter des symptômes graves.

 

Il est parfois difficile de reconnaître le syndrome des jambes sans repos, surtout si les symptômes sont légers ou ne se manifestent pas fréquemment. Mais une fois qu’il est diagnostiqué, le traitement peut souvent l’arrêter.

 

Symptômes du syndrome des jambes sans repos

Les personnes atteintes du syndrome des jambes sans repos éprouvent des sensations inhabituelles dans les jambes comme des: 

  • démangeaisons
  • crampes
  • tiraillements
  • douleurs
  • palpitations ou des picotements
  • une forte envie de bouger les jambes pour que ces sensations disparaissent 

Cette affection peut également se manifester dans d’autres zones comme les bras, la poitrine ou la tête. Les symptômes se manifestent généralement de chaque côté du corps. Elles peuvent aussi se produire d’un seul côté ou commencer d’un côté puis se déplacer de l’autre.

 

Les symptômes du SJSR vont de modérés à graves. Ils peuvent aller et venir, et leur intensité peut varier d’un épisode à l’autre. Les symptômes sont généralement plus graves le soir et la nuit. Chez certaines personnes, les symptômes peuvent provoquer de graves perturbations du sommeil qui peuvent nuire considérablement à leur qualité de vie.

Les symptômes disparaissent généralement le matin.

 

Causes du syndrome des jambes sans repos

Les causes du SJSR est encore inconnu. Les antécédents familiaux pourraient jouer un rôle, en effet, près de la moitié des personnes atteintes du SJSR ont également un membre de leur famille qui en est atteint.

 

Le syndrome des jambes sans repos peut aussi avoir un lien avec l’une de des maladies suivantes :

 

Les maladies chroniques 

Carence en fer, maladie de Parkinson, insuffisance rénale ou maladies rénales, le diabète et la neuropathie périphérique.

 

Médicaments 

Certains médicaments peuvent aggraver les symptômes, notamment les médicaments anti-nausées, les antipsychotiques, certains antidépresseurs et les médicaments contre le rhume et les allergies qui contiennent des antihistaminiques.

 

Grossesse 

Certaines femmes sont atteintes du SJSR pendant leur grossesse. Les symptômes disparaissent généralement dans le mois qui suit l’accouchement.

 

Mode de vie 

Les troubles du sommeil comme l’apnée peut déclencher des symptômes ou les aggraver. Il en va de même pour la consommation d’alcool, de tabac et de caféine.

 

Le SJSR peut affecter votre santé et votre qualité de vie en général. Si vous souffrez du SJSR et d’un manque de sommeil chronique, vous pouvez être plus à risque de :

 

  • maladie cardiaque
  • AVC
  • diabète
  • maladie rénale
  • dépression
  • mort prématurée

 

Diagnostic du syndrome des jambes sans repos

Il n’existe à ce jour aucun test médical pouvant déceler le syndrome des jambes sans repos chez le patient. 

 

Pour établir un diagnostic de SJSR, tous les éléments suivants doivent être présents :

  • Une envie intense de bouger les jambes (sensations inconfortables ou inhabituelles)
  • Sensations qui débutent ou s’aggravent pendant le repos
  • Symptômes qui disparaissent, partiellement ou totalement, lorsque vous bougez
  • Sensations qui commencent ou s’aggravent le soir
  • Une autre caractéristique, telle que des crampes aux jambes, de l’arthrite ou des douleurs musculaires

Un spécialiste peut effectuer des tests en laboratoire pour exclure d’autres affections. Un examen neurologique peut vérifier s’il y a des lésions nerveuses ou des problèmes de vaisseaux sanguins. La polysomnographie  (étude du sommeil) peut indiquer si vous souffrez d’autres troubles du sommeil susceptibles de provoquer le SJSR.

 

Traitement du syndrome des jambes sans repos

Il n’existe pas de traitement définitif pour soigner le SJSR, mais des traitements peuvent aider à le contrôler afin que vous puissiez retrouver une nuit de sommeil.

 

Le traitement du SJSR lui-même permettra de traiter vos symptômes. Si votre SJSR est léger ou modéré, quelques changements dans votre vie quotidienne peuvent vous aider : faire régulièrement de l’exercice, respecter un horaire de sommeil et éviter la caféine, l’alcool et le tabac.

 

Les médicaments aident certaines personnes. Mais un médicament qui atténue les symptômes chez une personne peut les aggraver chez une autre, ou un médicament qui agit pendant un certain temps peut cesser d’agir.

 

Le SJSR est une pathologie chronique qui peut s’aggraver avec l’âge. Cependant, certaines personnes sont en rémission et n’ont pas de symptômes pendant des jours, voire des années.

 

Informez votre médecin de votre état de santé. Si vous commencez à percevoir des symptômes, il pourra vous suggérer de changer de mode de vie ou de prendre des médicaments.

 

 

Vous avez du mal à dormir ?

Notre équipe médicale est là pour vous aider à mettre en évidence vos troubles du sommeil et vous fournir le meilleur traitement pour vous soulager.

Make an appointment